Tag Archives: tour du monde

Visite du Mont Fuji

Le mont Fuji 富士山, Fujisan est une montagne du centre du Japon qui se trouve sur la côte sud de l’île de Honshū, au sud-ouest de l’agglomération de Tokyo. Avec 3 776 mètres d’altitude, il est le point culminant du Japon. Situé dans une région où se rejoignent les plaques tectoniques pacifique, eurasienne et philippine, la montagne est un stratovolcan toujours considéré comme actif, sa dernière éruption s’étant produite fin 1707, bien que le risque éruptif soit actuellement considéré comme faible.Le mont Fuji et un volcan exceptionnel et d’une beauté  incroyable!!! Un souvenir unique qui restera dans vos mémoires!

À son sommet a été construit un observatoire météorologique et malgré les conditions climatiques rigoureuses, la montagne est une destination extrêmement populaire en particulier pour les Japonais, qu’ils soient shintoïstes ou bouddhistes, en raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu’il représente. Il a ainsi été le sujet principal ou le cadre de nombreuses œuvres artistiques, notamment picturales au cours des siècles. Pourtant, cette fréquentation fragilise l’environnement. Aussi, le 22 juin 2013, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO sous le titre Fujisan, lieu sacré et source d’inspiration artistique pour les Japonnais.

Tour du monde en stop !

Jolie manière de faire voyager ceux qui permet de concilier son amour des autres
ne peuvent quitter leur lit d’hôpital. Et de et des voyages.

Une alchimie réussie Ludovic Hubler ne ressemble pas aux jeunes de son âge.

Il a l’assurance de ceux qui ont vécu une
expérience hors du commun. Et pour cause ! Parti en janvier 2003 de Val d’Isère pour un tour du monde en stop, il n’a retrouvé la France que 5 ans plus tard.

Le temps de boucler son « doctorat de la route » comme il le nomme si poétiquement. Suivons quelques instants la trace de cet homme à la tète pleine de voyages qui a eu l’audace d’aller au bout de son rêve…

Pouce tendu
Après avoir sillonné les routes d’Europe durant ses études, Ludovic a décidé de réaliser son rêve d’enfant: partir sur les routes du monde au terme de sa formation en école de commerce. Mais pas n’importe comment: en stop. Sans doute parce que ce moyen de locomotion implique plus que tout autre la rencontre d’une altérité, d’une histoire, d’une richesse. Et que l’on apprend beaucoup de ceux qui vous entraînent sur les routes de leur pays.
Le stop sous toutes ses formes

Du « voilier-stop » pour traverser notamment les océans Atlantique et Pacifique au « brise-glace- stop » pour se rendre sur le continent Antarctique, en passant par la traversée du Sahara ou de l’Afghanistan, Ludovic aura testé son pouce dans toutes situations possibles et imaginables. Une belle leçon de persévérance et de courage

Un lien humanitaire
Afin de donner un sens à son voyage, il a eu l’idée d’y associer des enfants malades de l’Hôpital de Strasbourg Hautepierre. Régulièrement, il se connectait dans les cybercafés pour leur faire suivre son aventure et partager ses rencontres. Une bien
faire pénétrer l’évasion dans un monde hostile au rave…

Ultime défi
Se lancer dans un tour du monde en solitaire est incontestablement un challenge. Mais rédiger le récit de cette aventure a constitué un défi plus ardu encore. Comment résumer en moins de 400 pages 5 ans de rencontres ? Après plusieurs mois de travail: pari réussi! Vous découvrirez au détour des pages du « Monde en stop », les instants les plus insolites de son voyage mais également le choc de sa rencontre au Panama avec celle qui allait devenir sa femme. Un conte commencé sous le soleil qu’il poursuit désormais sur notre continent…

Et aujourd’hui?
Parti pour exercer ses talents dans le commerce, Ludovic a changé de projet au cours de son voyage. Désormais, il travaille dans une organisation internationale monégasque « Peace and Sport » qui utilise le sport comme outil de promotion de la paix dans le monde.
Cette organisation placée sous le Haut- Patronage de S.A.S. Albert de Monaco lui
Au-delà du rêve

Tout au long de son périple, Ludovic a donné plus de 350 conférences dans des écoles et des universités. Or, il s’est rapidement rendu compte que ces rencontres constituaient un véritable parcours du combattant. A son retour il a décidé de créer un site permettant la rencontre des voyageurs et des salles de classe du monde entier. Actuellement en construction, ce site devrait permettre aux globe-trotteurs de partager leur vécu avec les populations locales: www.travelwithamission.org.
Récit d’un périple original effectué le pouce en l’air.

Croisières a travers le Nil

Mystérieux pour ses sources longtemps inconnues et ses terres incroyables, le Nil traverse successivement, sur 6700 kilomètres, des régions équatoriales, tropicales et sahariennes de l’Afrique d une beauté unique et inoubliable . Union du Nil Blanc au Nil Bleu, ce grand fleuve réputé pour ses nombreuses cataractes et ses crues, s’assagit en arrivant sur le territoire égyptien. Symbole de vie, son cours mythique demeure aujourd’hui le gardien de la mémoire des pharaons, bâtisseurs de temples prodigieux qui continuent d’exercer leur fascination et de hanter notre imaginaire.

Le Nil est la voie qu’empruntaient les Égyptiens pour se déplacer. Il apporte la vie en fertilisant la terre et garantit l’abondance. Il joua un rôle très important dans l’Égypte antique, du point de vue économique, social c’était autour de lui que se trouvaient les plus grandes villes, agricole grâce au précieux limon. Fleuve nourricier d’un grand peuple, il fut divinisé sous le nom d’Hâpy, personnifiant la crue du Nil dans la mythologie égyptienne.

Don des Dieux et créateur de l’une des plus brillantes civilisations de l’Antiquité, le Nil nourrit aussi le quotidien d’une chaleureuse population que nous vous proposons de rencontrer à bord d’embarcations aussi discrètes qu’élégantes

Voyage au travers des Chutes du Niagara

Les chutes du Niagara sont un ensemble de trois chutes d’eau nommé « le Fer a cheval », « les chutes américaines » et « le voile de la mariée » pour la moins grosse des trois chutes, situées sur la rivière Niagara qui relie le lac Érié au lac Ontario, dans l’est de l’Amérique du Nord, à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis.

Bien qu’elles ne soient pas particulièrement hautes, les chutes du Niagara sont très larges. Avec un débit de plus de 2 800 m3/s, elles sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord et parmi les plus connues à travers le monde.

Renommées pour leur beauté, les chutes du Niagara sont aussi une source immense d’énergie hydroélectrique et leur préservation est un défi écologique. Cette merveille naturelle, haut-lieu du tourisme depuis plus d’un siècle, est partagée par les villes jumelles de Niagara Falls (New York) aux Etats-Unis et Niagara Falls (Ontario) au Canada.

Afrique du Sud

Qui aurait pensé que l’Afrique du Sud parviendrait à chasser ses vieux démons et retrouverait la voie de la paix civile et de la respectabilité ?
Le régime de ségrégation raciale (l’apartheid) en vigueur à partir de 1948 a été aboli le 30 juin 1991. En avril 1994, les Sud-Africains participèrent aux premières élections démocratiques et non raciales jamais organisées dans leur pays. Après 27 années de détention, le prisonnier politique le plus célèbre du monde, Nelson Mandela, devenait le chef d’État le plus admiré de la planète. La « nation Arc-en-Ciel » connaissait alors un véritable état de grâce.
L’Afrique du Sud opta, malgré une réelle violence, pour la solution de la réconciliation. La philosophie humaniste de quelques hommes, doublée d’un grand pragmatisme, parvint à mettre sur pied, dans la paix, un des plus spectaculaires retournements politiques que l’histoire ait connus, évitant une guerre civile et la fuite des grands capitaux. En une décennie et demie, l’Afrique du Sud est ainsi devenue une nation démocratique et multiraciale qui étonne le monde entier.
Il reste beaucoup à faire pour abolir la ségrégation sociale et économique. Vous rencontrerez une Afrique du Sud multifacettes, souvent poignante, qui tente de redistribuer les cartes de manière un peu plus équitable, après des siècles de tourments et d’injustice.
L’Afrique du Sud possède un relief d’une infinie variété et des paysages d’une remarquable beauté. Baignée par deux océans (Atlantique et Indien), c’est une mosaïque de steppes sans fin, de savanes, de montagnes, de zones désertiques, de plages aux eaux turquoise, de grandes villes à l’américaine, de petits villages zoulous hors du temps.
On passe presque sans transition des quartiers branchés de Cape Town aux plus misérables des townships ; de la sauvage route des Jardins à la furie urbaine du Gauteng ; sans oublier les riches parcs animaliers.

Visiter l’immense township de Soweto, et découvrir l’un des lieux historiques de la lutte contre l’apartheid. Explorer le parc national du Pilanesberg. Séjourner dans le parc Kruger. Se poser sur un rocher, face à l’immensité grandiose qu’offre le point de vue des Three Rondavels. Observer les rhinocéros dans le parc national de Hluhluwelmfolozi. Flâner en bateau sur l’estuaire de Saint Lucia, pour regarder barboter hippopotames et crocodiles. Randonner sur les sentiers du Drakensberg, au pied du Lesotho. Goûter à l’atmosphère très relax de Cape Town. Explorer la région des vins…

A ne pas manquer

Wild Coast
wild coast
Collines, falaises et cascades tombant dans l’océan, une nature vierge ponctuée de huttes habitées depuis toujours par les Xhosa.

Drakensberg
drankensberg
Les Alpes de l’Afrique du Sud : paysages de montagnes et de piémont, nature revigorante, dans un climat rafraîchissant idéal pour randonner.

Cap de Bonne-Espérance
cap de bonne-esperance
Une falaise au bout du monde, dans une réserve naturelle ; panoramas dramatiques le long de la côte, babouins et antilopes.

Robben Island
robben
L’une des îles-prisons les plus célèbres du monde, où Nelson Mandela passa 19 ans d’emprisonnement ; visite menée par un ancien détenu politique.

Tunisie

Partie intégrante du Maghreb, la Tunisie reste encore trop souvent prisonnière des images-cartes postales qui hantent l’imaginaire (plages exotiques, ruines édifiantes, désert de solitude…), autant de clichés synonymes de vacances réussies.
Gardienne d’un savant équilibre entre modernité et tradition, la Tunisie offre pourtant mille et une pistes pour découvrir ses autres facettes. Le voyageur pourra alors suivre sans peine les empreintes fugitives des civilisations qui se sont succédé sur ces paysages et les ont façonnés : les Phéniciens, qui fondèrent Carthage, les Romains, qui la détruisirent et colonisèrent toute l’Afrique du Nord, les Byzantins, les Arabes, les Andalous, les Turcs, puis les Italiens et les Français.
La Tunisie offre des paysages d’histoire, mais aussi paysages tout court : la diversité des côtes n’a d’égal que les nuances du djebel ou du désert. Des montagnes pluvieuses de Kroumirie aux premières dunes du Sahara en passant par les plaines du Sahel, la Tunisie est une terre de rencontres, un carrefour des civilisations. Se souvenir d’Hamilcar, de saint Augustin, d’Ibn Khaldoun, de Barberousse..

Lieux a visité

Parcourir la médina de Tunis, où se mêlent l’activité débordante des souks et la quiétude des ruelles. Entreprendre la visite incontournable du nouveau musée du Bardo, riche des plus belles mosaïques romaines découvertes jusqu’à ce jour. Effectuer une plongée dans les tombants de Tabarka. S’enfoncer dans les maisons romaines construites en sous-sol, dans l’antique Bulla Regia. Se perdre dans les ruelles de la médina de Kairouan. Passer une nuit aux îles Kerkennah. Se baigner aux aurores dans la source chaude de Ksar-Ghilane…

Bizerte
bizerte

Ancienne base navale traversée par un canal reliant le lac de Bizerte à la Méditerranée ; vieux port, Grande Mosquée et fort Sidi-El-Hanni.

Carthage
carthage

Ville célèbre pour son site archéologique classé à l’Unesco, vestiges d’une cité antique au grand rayonnement ; le Musée national.

Chott El-Djerid
el-djerid

Dépression constituée d’une agglomération de cristaux de sel, un mirage sans fin entre désert de pierres et désert de sable.

Djerba
djerba

Petite île synonyme de douceur de vivre ; mer turquoise corsetée de plages de sable fin ; l’architecture ibadique, et les secrets de l’intérieur.

Ksar-Ghilane
desert

Source chaude, oasis touristique bordée par le Sahara et le Grand Erg, refuge de nomades et base de belles excursions dans le désert.

Bol- île de Brač (Croatie)

L’île de Brač est une île de la mer Adriatique située en Croatie au large de la côte dalmate. D’une superficie de 396 km2, c’est la troisième plus grande île de l’Adriatique, la deuxième en Croatie et la plus grande île de la côte dalmate. Elle possède un aéroport, l’aéroport de Brač.

Bol est la plus ancienne ville sur la rive de Brač. Elle est située dans la partie centrale et sur le côte sud de l’île, au-dessous du Bolska Kruna et Vidova gora le point culminant de l’île. Dans le passée, Bol fut une ville de vignerons, des pêcheurs et de marins, tandis qu’aujourd’hui, elle est devenue une destination touristique. La ville fut mentionnée en premier écrits du 12ème siècle et les premiers habitants étaient des Illyriens. Bol détient de nombreux monuments historiques à découvrir.

Visitez les richesses du couvent dominicain datant de 1475, une résidence d’été baroque, palais renaissance-baroque dans lequel il y a une galerie d’art, les églises paroissiales et le couvent dans le désert Blaca. La ville s’étend sur quelques kilomètres le long du littoral et est connue pour ses eaux cristallines et pour les plusieurs sublimes plages, la plus populaire est « Zlatni rat ». C’est l’un des plus beaux lieux composés des merveilles naturelles de l’Adriatique. On dit qu’il est le seul endroit au monde qui s’est formé d’une façon verticalement vers la côte. Elle s’étend sur un demi-kilomètre dans la pureté de la mer. Se baigner ici est une réelle expérience. La zone côtière est envahie par la forêt dense de pins, crée une atmosphère particulière.

Les sportifs et les amateurs de vacances actives peuvent pratiquer le tennis, la planche à voile, la natation, le jet-ski, le saut en parachute, la plongée, le handball, le basket, le cyclisme, le tennis de table, le beach-volley et bien autres activités. Vous pouvez savourer les spécialités de l’île de Brač, ainsi que la cuisine dalmate dans de nombreux restaurants et tavernes.

La Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et à plusieurs endroits entre le IIIe siècle av. J.-C. et le XVIIe siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C’est la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’Homme à la fois en longueur, en surface et en masse.
La muraille de Chine est un édifice extraordinaire et impressionnant a voir!
La beauté de ce site vous offres d’inoubliable vacances dont vous vous en souviendraient toute votre vie!
La partie construite durant la dynastie Ming qui part de Shanhaiguan sur le territoire de la ville de Qinhuangdao dans la province du Hebei à l’Est pour arriver à Jiayuguan dans la province du Gansu à l’Ouest. Sa longueur varie selon les sources. Selon un rapport de 1990, la longueur totale des murs serait de 6 700 km. En raison de sa longueur, elle est surnommée en chinois « La longue muraille de dix mille li, le li étant une ancienne unité de longueur chinoise et dix mille symbolisant l’infini en chinois. Ce surnom peut cependant être pris dans son sens littéral par approximation, 6 700 km faisant 11 632 li dans sa valeur généralement considérée de 576 m ou 13 400 li dans sa valeur actuelle d’exactement 500 m. En moyenne, la muraille mesure 6 à 7 m de hauteur, et 4 à 5 m de largeur. En avril 2009, l’Administration d’État chargée du patrimoine culturel, ayant utilisé des technologies de mesure plus récentes, révise cette mesure et déclare une longueur de 8 851,8 km dont 6 259,6 km de murs, 359,7 km de tranchées et 2 232,5 km de barrières naturelles, telles des montagnes ou des rivières. Le même service a publié en juin 2012 une mise à jour de son étude, et estime désormais à 21 196,18 km la longueur totale de la Grande Muraille. Cette nouvelle estimation prend en compte des parties actuellement détruites.

Depuis 1987, la Grande Muraille est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. En 2015, le constat est fait d’une nette dégradation de l’état général de la Grande Muraille due principalement aux conditions climatiques et aux activités humaines!

La Thaïlande

La Thaïlande est un pays d’une incroyable beauté, contenant plus de 50 parcs nationaux protégés qui couvrent près de 10% de sa surface. Mais les merveilles de sa faune et de sa flore sont souvent oubliées et très rarement montrées.
Pays merveilleux aux multiples facettes, sa culture, sa richesse géographique, sa population joyeuse et multiple, ses mégalopoles font de ce pays des vacances de rêves!!
traverse les contrées historiques du nord du pays, connues pour leurs temples bouddhistes et leurs anciennes capitales royales, avant d’atteindre la grouillante Bangkok, où se mêlent de manière fascinante modernité et modes de vie traditionnels… plus au sud, le long de la péninsule, on accède à des plages de rêve, des îles tropicales, des eaux claires qui feront le bonheur des plongeurs… rien que dans les grandes lignes, la perspective d’un voyage en Thaïlande nous met l’eau à la bouche !
Partais faire une balade à dos d’éléphant ou de vous retirer dans le silence d’un temple bouddhiste, la Thaïlande vous étonnera toujours par la beauté de ses paysages et par l’accueil chaleureux que vous réservent ses habitants. Le bouddhisme conserve une grande place dans la culture du pays, et influence les arts thaïlandais : peinture, sculpture, architecture, danse et musique. Vous ne pourrez pas échapper à la richesse de cette profusion de couleurs, de parfums et d’épices.

Voyager sur les chemins de Saint-Jacques-de-compostelle

Saint-Jacques-de-Compostelle est une commune municipale située dans la province de La Corogne, en Galice (Espagne). C’est la capitale de la comarque. À ce dernier titre, Elle comptait 95 671 habitants en 2012.

Plus de 1 500 km sur la route de Saint-Jacques-de- Compostelle. Depuis le début de la décennie, le nombre de pèlerins y oscille entre 183 000 et 273 000 par an, venus du monde entier. L’itinéraire traverse des villes, franchit des cols, des plaines et suit souvent d’anciennes voies romaines aux paysages magnifiques et inoubliable entre la France et l’Espagne. La marche s’achève devant la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, où seraient conservés les restes de saint Jacques, l’un des douze apôtres. Parcourir ce chemin vieux de plusieurs siècles et qui appartient à la tradition chrétienne, illustre surtout une approche spirituelle. En 2012, près de 40 % des pèlerins affirmaient marcher au nom de leur foi dans le Christ. Pour les autres, il s’agissait d’un moment de transition après une perte d’emploi, un départ à la retraite, un divorce – ou d’une volonté de s’écarter un peu de la routine pour décompresser, se ressourcer ou faire le point. Si vous commencez votre marche seul, vous ne tarderez pas à vous faire des amis. Jour après jour, vous ne savez jamais qui va vous rejoindre ou va vous quitter.Saint-Jacques-de-Compostelle et un moment de douceur et de sérénité, un simple rappel de ce que la vie pourrait être. Certains diront que c’est un peu comme trouver Dieu,une sorte de viatique spirituel pour temps difficiles.