Tag Archives: séjour

Reggio de Calabre Italie

Reggio de Calabre, habituellement appelée Reggio Calabria, ou Reggio dans le sud de l’Italie, est la première ville calabraise de par son ancienneté, sa superficie et sa population, ainsi que le chef-lieu de la province et le siège du Conseil régional de Calabre. Avec 186 547 habitants, Reggio est la 7e ville la plus peuplée du sud de l’Italie et la 18e au niveau national.

Reggio est au centre d’une zone touristique considérable de par son importance historique, culturelle et balnéaire; c’est également un centre universitaire, et le cœur d’une zone agricole particulièrement fertile grâce à son climat tempéré, avec la production d’huiles d’olive, de vins, d’agrumes et de légumes, parmi lesquels l’on trouve la production typiquement locale de la bergamote. Cet agrume ne pousse qu’en terres reggine et il est ainsi devenu un des symboles de la ville.

Reggio se situe à la pointe de la botte, sur les pentes de l’Aspromonte, en position centrale dans la mer Méditerranée, sur la rive orientale du détroit de Messine (où l’on place la rencontre entre Ulysse et les monstres mythologiques Charybde et Scylla, décrite par Homère) d’où elle jouit d’un panorama exceptionnel sur la Sicile, sur l’Etna et sur les Îles éoliennes.

Le territoire de la ville – défini au début du XXe siècle Grande Reggio – se trouve au centre d’un plus vaste ensemble (aire urbaine du détroit) d’environ 391 500 habitants comprenant de nombreuses villes entre Bagnara Calabra au nord et Melito di Porto Salvo au sud, et jusqu’au massif de l’Aspromonte. L’influence économique, culturelle ainsi que la fonction de pôle d’attraction de Reggio s’étend du port de Gioia Tauro jusqu’à la Locride. En outre, l’aire urbaine de Reggio ainsi que l’aire urbaine de Messine (séparées de 3 km par le bras de mer du détroit de Messine) vont probablement fusionner dans les années à venir en vue de constituer l’Aire urbaine intégrée du Détroit (Area Metropolitana Integrata dello Stretto), dont la population avoisinera 885 000 habitants.

Baignée par les splendides eaux de la Mer Ionienne et la Mer Tyrrhénienne et séparée de la Sicile par le détroit de Messine.
Le climat accueillant, les magnifiques couleurs de la mer, les côtes rocheuses s’alternant aux littoraux sableux, la nature sauvage et mystérieuse, les saveurs intenses et authentiques de la cuisine locale, les témoignages de ses anciennes origines, font de la Calabre un lieu unique, aussi bien en hiver qu’en été.

Tous les désires peuvent être exaucés. Ceux qui aiment la nature, ses parfums et ses mystères, pourront pénétrer dans l’arrière-pays de la Calabre en découvrant un paysage pur et préservé, où les vastes étendues vertes sont interrompues par la couleur bleu des lacs et des cascades.

Pour ceux qui aiment le soleil et se plonger dans une mer cristalline, il est possible de choisir les gracieuses localités au bord de la mer Tyrrhénienne et Ionienne.

Pour ceux qui préfèrent connaître le passé de cette terre, la Calabre berceau de la Grande-Grèce et pays d’anciennes civilisations, compte de nombreuses églises, monastères, châteaux, palais et lieux où survivent encore des coutumes et des traditions séculaires.

A découvrir:
tropea

Le monde entier connaît les Bronzes de Riace, exposés au Musée National de Reggio de Calabre, qui représentent un incroyable témoignage de la Grande-Grèce, une époque qui a profondément marqué l’histoire de cette terre. Ces merveilleuses statues représentant deux héros guerriers, sont un rare exemple de sculpture grecque classique.

Aux passionnés de la mer, la Calabre – avec ses 800 kilomètres de côte –offre un vaste choix de plages comme celle de Capo Vaticano, dans la province de Vibo Valentia, classée comme parmi les 100 plus belles plages du monde: une longue étendue de sable très fin, entourée d’arbres séculaires et baignées par une mer cristalline où l’on trouve une grande variété de faune marine.

scilla1

Une immersion dans la nature sauvage de l’arrière-pays de la Calabre est une expérience à ne pas manquer et les Parcs de la Sila, des Serre, de l’Aspromonte et du Pollino sont parmi les destinations naturelles les plus intéressantes. Les « fiumare » (cours d’eau typiques de l’Italie du Sud) et les « grandi pietre » (Grandes Roches) de l’Aspromonte les « patriarchi vegetali » (littérairement patriarches végétaux) de la Sila, la richesse de la faune des Serre, sont seulement certaines parmi les merveilles de la nature que cette terre nous offre.

Monaco

La petite enclave de Monaco fait toujours autant parler d’elle. Connue à travers le monde pour sa famille princière dont la vie intrigue tout particulièrement les tabloïds people, le rocher continue d’agir comme un aimant sur les visiteurs en mal de paillettes, de soleil, et de Méditerranée.

Monaco n’est pas faite pour les amateurs de grands espaces : son minuscule territoire est entièrement urbanisé et cherche à gagner sur la mer… mais on arrive tout de même à y organiser chaque année un Grand Prix de Formule 1 ! La Principauté est une destination très prisée des touristes qui apprécient particulièrement son climat méditerranéen et les multiples manifestations sportives et culturelles qui rythment l’année.

Le Rocher est un grand repère de la jet set, avec de nombreuses boutiques de mode, de grosses voitures rutilantes sur les parkings, des hôtels de luxe et grands palaces à renommée mondiale, des restaurants chics, le casino pour faire des folies, des clubs selects où l’on dépense sans compter… Autant dire que votre compte en banque risque d’être sérieusement sollicité durant un séjour à Monaco, une destination qui n’est pas faite pour les petits budgets !

Excursion monégasque

C’est pour cela que beaucoup choisissent de préparer l’excursion à Monaco pour la journée avant de repartir. Vu les dimensions réduites de la Principauté, il ne sera pas difficile d’en faire le tour dans ce court laps de temps, en s’intéressant au passage au Palais Princier, à la cathédrale, au musée Océanographique et aux jardins monégasques. La promenade le long du port ou du côté du Casino sont indispensables pour connaître ce qui rythme la vie de Monaco.

Guide : les quartiers de Monaco

Monaco est minuscule territoire entièrement urbanisé qui cherche à gagner sur la mer. Autant dire que vous en aurez vite fait le tour à pied, attention par contre ça grimpe. Monaco est divisé en dix quartiers :

-Monaco-Ville.
Egalement connu comme «le Rocher» est encore un village médiéval au cœur d’un site étonnamment pittoresque. Il est constitué presque entièrement de rues piétonnes et de vieilles demeures pleines de charme. Il y a plusieurs hôtels, des restaurants et des boutiques de souvenirs. Vous pouvez également visiter le Palais Princier, la Cathédrale, le Musée océanographique, l’hôtel de ville et les jardins de Saint-Martin.

-La Condamine.
La Condamine est le quartier commerçant de la principauté de Monaco, il est situé derrière le port de Monaco (port Hercule). Ce quartier est célèbre pour être le lieu de départ et d’arrivée du Grand Prix automobile de Monaco Les principales choses à voir ici sont le Port Hercule et l’église Sainte-Dévote du XVIIIe siècle.

-Monte-Carlo.
Monte-Carlo, le quartier le plus célèbre de Monaco, que l’on a d’ailleurs tendance à le confondre avec le pays entier. C’est dans cette zone que se trouvent le grand casino de Monte-Carlo et les hôtels les plus prestigieux de la capitale (Hôtel de Paris, Hôtel de l’Hermitage, Café de Paris, Résidence Park Palace, Résidence Mirabeau, Résidence Monte-Carlo Star).

-Fontvieille.
Situé à l’ouest de Monaco, Fontvieille est un quartier moderne et résidentiel qui fut pris sur la mer. Il accueille le nouveau port de plaisance de la Principauté de Monaco et l’exposition de la collection de voitures anciennes du Prince Rainier III de Monaco (Pour les amateurs, le port abrite des yacht extrêmement luxueux.) On y trouve également le Musée des Timbres et des Monnaies et le Musée Naval, ainsi qu’un jardin animalier et enfin le Chemin des Sculptures qui présente plusieurs œuvres d’artistes contemporains.

-La Rousse.
La Rousse/Saint-Roman est situé dans la partie est de la principauté de Monaco, c’est un quartier essentiellement résidentiel, bien que la Tour Odéon, un nouveau complexe d’affaires, y soit en construction.

-Larvotto.
Larvotto/Bas Moulins est situé dans la partie sud-est de de Monaco, le quartier est essentiellement résidentiel, il est par ailleurs le quartier le plus peuplé de la Principauté. Larvotto longe la frontière française et la commune de Roquebrune-Cap-Martin, près d’un tiers de sa superficie a été conquise par la construction de terres-pleins maritimes, lesquels ont permis la construction d’un vaste complexe hôtelier, du forum Grimaldi et du Jardin japonais. On y trouve la seule plage monégasque accessible au public.

-La Colle.
La Colle est une petite zone résidentielle situé dans le nord-ouest de Monaco, juste au nord de Fontvieille. Certains petits hôtels peuvent être trouvés ici.

-Les Révoires.
C’est le plus petit et le moins peuplé des quartiers de Monaco. Le Jardin exotique de Monaco s’y trouve.

-Moneghetti.
Moneghetti est un quartier calme et résidentiel, il possède néanmoins de nombreuses boutiques et magasins, ainsi que près de 50 petits hôtels. Le quartier est réputé pour ses pentes raides.

-Saint-Michel.
Saint Michel est un petit quartier résidentiel archi-peuplé, avec de grandes tours d’habitation. Il se trouve directement le long de la ville voisine française de Beausoleil, ainsi que les quartiers des monégasques deMonte Carlo, la Condamine et Moneghetti. 20 petits hôtels peuvent être trouvés ici, boutiques et restaurants ne manquent pas non plus.

La Grèce

La Grèce, en forme longue la République hellénique, est un État d’Europe du Sud et membre de l’Union européenne, situé dans l’extrême Sud des Balkans. Sa capitale et sa plus grande ville est Athènes.

La Grèce, d’une superficie de 131 957 km2 pour un peu moins de onze millions d’habitants, partage des frontières terrestres avec l’Albanie, l’Ancienne République yougoslave de Macédoine, la Bulgarie et la Turquie et partage des frontières maritimes avec l’Albanie, l’Italie, la Libye, l’Égypte et la Turquie, cette dernière source de contentieux. La mer Ionienne à l’ouest et la mer Égée à l’est, parties de la mer Méditerranée, encadrent le pays dont le cinquième du territoire est constitué de plus de 9 000 îles et îlots dont près de 200 sont habités. De plus, 80 % de son territoire est constitué de montagnes dont la plus haute est le mont Olympe avec 2 917 mètres.

L’histoire de la région qui constitue son territoire actuel est très riche. La Grèce antique, avec ses cités, sa philosophie, sa démocratie ou son théâtre, a fortement influencé l’Empire romain et est devenue, depuis la Renaissance, l’un des modèles de culture européenne et de la civilisation occidentale moderne. En s’hellénisant, l’Empire romain d’Orient est devenu un empire grec, tout comme ses États successeurs (Trébizonde, Épire, Mistra ou Doros). L’influence et la présence grecques tout au long de ses périodes dépassèrent les limites du territoire actuel : cités et populations grecques d’Asie mineure et du pourtour de la mer Noire, Empire de Nicée, despotat de Dobrogée au XIVe siècle ou principautés de Valachie et de Moldavie à l’époque phanariote au XVIIIe siècle.

C’est au début des années 1830 que le premier État grec indépendant de l’ère moderne vit le jour, à la suite d’une guerre d’indépendance contre l’Empire ottoman.

La Grèce n’est pas qu’un conservatoire de ruines antiques, si belles soient-elles, et ne se limite pas à son lointain passé prestigieux. Elle a beaucoup à proposer à qui sait sortir des sentiers battus.
Le dépaysement se trouve en fait là où, a priori, il n’y a rien à voir. C’est dans les endroits perdus de la Grèce que l’on a encore la chance d’être accueilli dans le respect de la tradition grecque, celle de la philoxénia, l’« hospitalité » traditionnelle des Grecs, qui a malheureusement tendance à disparaître dans les endroits touristiques.
La Grèce des monuments et des îles (mais pas toutes) constitue donc la Grèce la plus touristique. Bien entendu, la Grèce n’en finit pas de panser ses plaies : les tragédies nationales que furent les incendies meurtriers des années 2007 et 2009 sont encore dans toutes les mémoires.
Et à ces drames est venue s’ajouter la crise économique – et morale – que subit la Grèce depuis 2009 et qui s’éternise… Mais, malgré toutes les difficultés, si l’on en juge par la fréquentation touristique de ces dernières années, le pays garde intact son pouvoir d’attraction, et c’est tant mieux !

A ne pas manquer
Athènes
athenes
Souvent, on ne fait que passer à Athènes pour visiter l’Acropole, avant de filer vers les îles grecques ou le Péloponnèse. Pas forcément séduisante au premier abord, la capitale grecque mérite vraiment une halte prolongée. Musées passionnants, quartiers animés et attachants, restos et bars à foison, Athènes fait partie de ces villes à vivre, tout autant qu’à visiter. Athènes, nous, on aime !

Delphes
delphes
Situé à 169 km d’Athènes, Delphes est l’un des sites archéologiques les plus importants de Grèce. Sanctuaire commun à toutes les cités de la Grèce antique, Delphes eut un rayonnement religieux considérable. Niché sur l’un des flancs du mont Parnasse, ce sanctuaire dédié à Apollon et qui se caractérise par la présence d’un oracle où officiait une pythie, jouit d’un splendide panorama sur la vallée avec, à l’horizon, le golfe de Corinthe. Le temple d’Apollon et le théâtre, qui datent du IVe s. av. J.-C., sont remarquables de beauté. N’oubliez pas de visiter le musée, d’une richesse extraordinaire.
Les Météores
monatere
Les Météores constituent l’une des plus belles curiosités de la Grèce. Dans la plaine de Thessalie se dressent d’imposants pitons rocheux où trônent des monastères des XIVe et XVe siècles. Aujourd’hui, il ne reste plus que six monastères en activité. Il est possible de faire de l’escalade dans les Météores, bien que des mesures de restriction devraient être prises prochainement puisqu’il s’agit d’un site protégé.
Monemvassia
venicieux
Situé à 62 km au sud-est de Géraki, Monemvassia se divise entre une petite ville moderne de bord de mer et, surtout, un village médiéval enchanteur, caché derrière un promontoire rocheux, enserré dans des remparts vénitiens plongeant dans la mer et relié à la terre par une digue. N’oubliez pas de monter jusqu’à la citadelle, d’où la vue est exceptionnelle. L’endroit, totalement protégé, a traversé les siècles en demeurant intact. Monemvassia compte parmi les plus belles haltes du Péloponnèse.
Olympie
olympie
A 322 km d’Athènes, 115 km de Patras et au pied du mont Kronion, Olympie monopolisa pendant près de dix siècles la communion religieuse et politique de la Grèce antique. Il s’agit d’un centre religieux, très régulé et hiérarchisé, rythmé par un rituel quotidien et quelques fêtes, dont la plus importante était les Jeux Olympiques. Découvert au XIXe s, le site d’Olympie est exceptionnel.

Les Alpes

Les Alpes sont une chaîne de montagnes qui s’étend en Europe, recouvrant la frontière nord de l’Italie, le sud-est de la France, Monaco, la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, le sud de l’Allemagne et la Slovénie.

Les Alpes culminent à 4 809 mètres, au sommet du mont Blanc. On recense 82 sommets majeurs de plus de 4 000 m d’altitude (Suisse : 48, Italie : 38, France : 24). Les cols de montagne reliant les vallées ou les pays dépassent souvent les 2 000 m d’altitude. Les Alpes forment une barrière de 1 200 km entre la Méditerranée et le Danube.

Difficile de contenir les Alpes en quelques lignes. Colossale chaîne, hérissée de sommets dont plus de 80 dépassent les 4 000 m d’altitude, s’étirant sur 1 200 km
« La montagne, ça vous gagne », disait la publicité. Pour une fois, la pub disait vrai ; ça vous élève près du ciel, avec les aigles et le soleil ; ça vous éblouit de glaciers, d’aiguilles, de monts roses et bleus de cristal ; ça vous écrase au creux des vallées, des défilés, des failles ; quel vertige !
Les Alpes sont reines parmi les montagnes, toujours altières. Le mont Blanc rêve de rêveurs et d’alpinistes. Splendides parcs naturels – Bauges et Chartreuse – et un parc national (de la Vanoise), refuge de bouquetins, de chamois et d’une faune protégée. Et leurs perles, lacs d’altitude noirs ou turquoise, toujours solitaires et secrets. Les Alpes égrènent cascades, torrents, rivières, crues sauvages, longues prairies semées de couleurs.
Puis le village en hameaux épars et les hommes, éleveurs, ébénistes, cultivateurs de parcelles courtes et pentues.
Dans les Alpes, de petites villes s’immiscent dans les vallées, se posent au bord des lacs, s’accrochent aux pentes.
Les hommes décident aujourd’hui de prendre soin de la montagne. Ce sont les réserves et les parcs naturels, les stations-villages, les lacs sauvés de la pollution.

Découvrez le top 10 des meilleures stations de ski françaises

Dans à peine plus d’un mois, les premières stations de ski remettront en route leurs remontées mécaniques. Où aller pour goûter aux joies de la poudreuse ? Découvrez le top 10 des meilleures stations de ski dans les Alpes françaises.

1. La Plagne

La Plagne est la station de ski la plus populaire du monde. L’année dernière, la célèbre station a attiré 2,5 millions de visiteurs – plus que la population de Paris intra-muros. Il faut dire que la station est immense : elle compte 225 kilomètres de pistes de ski alpin et même 425 km en intégrant les pistes des Arcs, accessibles depuis le Vanoise Express, l’un des plus grands téléphériques au monde. Outre le ski, la Plagne est également l’unique station française à disposer de pistes de bobsleigh olympique – elles furent construites pour les JO de 1992. Ce n’est pas donné – comptez 41€ à 115€ pour une descente qui dure une minute – mais cela est à essayer au moins une fois dans votre vie.

Télésiège, La Plagne

2. Val Thorens

Située à 2 300 mètres d’altitude, Val Thorens est la plus haute station de ski d’Europe et l’une des plus grandes stations de ski de France. En effet, la station dispose de 150 kilomètres de pistes de ski alpin réparties sur 68 pistes, dont 27 pistes rouges ! Si cela n’était pas suffisant pour vous, sachez que Val Thorens fait partir du domaine des 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde. Pour votre information, les 3 vallées comportent 490 kilomètres de pistes de ski alpin réparties sur pas moins de 335 pistes différentes. Certes, le forfait des 3 Vallées n’est pas donné : 283€ pour 6 jours contre 228€ le forfait 6 jours pour le domaine de Val Thorens. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Val Thorens

3. Flaine

Avez-vous la hantise de réserver un séjour au ski et de découvrir, une fois arrivé sur place, que la qualité du manteau neigeux n’est pas au rendez-vous ? Si oui, rendez-vous à Flaine. Créée en 1968, cette station de Haute-Savoie est la station de ski la plus enneigée de France. L’année dernière, pas moins de 414 centimètres de neige fraîche sont tombés sur le domaine skiable ! Certes, la réussite architecturale de la station est discutable, mais une chose est sûre : les montagnes environnantes sont magnifiques. Enfin, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer au cours de votre séjour. En effet, Flaine fait partir du Grand Massif, un immense domaine skiable comportant 137 pistes d’une longueur totale de 265 kilomètres !

Flaine

4. Megève

Au cours des années 1920, Megève est devenue une station de renommée mondiale lorsque la famille Rothschild décida d’en faire son lieu de villégiature, transformant Megève en une station ultra-huppée sur le même modèle que la station suisse de Saint-Moritz. Aujourd’hui encore, Megève est – avec Courchevel – la station de ski française la plus prisée de l’élite mondiale. Il faut dire que la station ne manque pas d’atouts :

• Megève est sans doute la plus belle des stations de ski de France

• Lorsqu’il fait beau, il est possible de voir le majestueux Mont Blanc

• Le domaine skiable de Megève – Évasion Mont-Blanc – est immense : 219 pistes – dont 82 rouges – d’une longueur totale de 445 km.

Megève

5. L’Alpe D’Huez

Située à 59 kilomètres à peine de Grenoble, l’Alpe d’Huez est une destination prisée par tous les aficionados de sports de glisse. En effet avec 250 kilomètres de pistes de ski alpin, l’Alpe d’Huez est l’un des plus grands domaines skiables français. Mieux : la station abrite la piste de légende Sarenne – la piste noire la plus longue du monde (16 km de long !). Enfin, l’Alpe d’Huez est également très appréciée pour son climat très avantageux. Surnommée « l’île au Soleil », la station de ski reçoit plus de 300 jours de soleil par an.

Alpe d'Huez

6. Les deux Alpes

Située à 8,8 km à vol d’oiseau de l’Alpe d’Huez, la deuxième station de ski la plus ancienne de France – après Chamonix – est prisée par les skieurs du monde entier. En effet, outre son grand domaine skiable – 102 pistes d’une longueur totale de 227 kilomètres, les deux Alpes sont connues pour abriter le plus grand glacier skiable d’Europe où il est possible de skier hiver comme été. Par ailleurs, la station abrite la plus haute piste de ski de France – son départ est situé à près de 3 600 mètres d’altitude ! Depuis son sommet, vous pourrez enchaîner un dénivelé de 2000 mètres – plus de 6 fois la hauteur de la tour Eiffel – sans avoir à emprunter la moindre remontée mécanique – un record mondial. De quoi skier 30 minutes à une heure non-stop !

Les deux Alpes

7. Serre-Chevalier

Située dans les hautes Alpes à 16 km de Briançon, Serre-Chevalier – « Serre-che » pour les intimes – est une station de ski pas comme les autres. En effet, la station abrite un important domaine de ski alpin – le domaine comporte 100 pistes d’une longueur totale de 250 kilomètres – mais aussi de ski de fond. Par ailleurs, la station est, à l’instar de l’Alpe d’Huez, l’une des plus ensoleillées de France (300 jours de soleil par an). Enfin, selon le site de location Locasun, Serre-Chevalier est la station de ski au meilleur rapport qualité/prix de France.

Serre-Chevalier

8. Avoriaz

Située à deux pas de la Suisse, Avoriaz est une station de ski intéressante où aller le temps de vacances. Certes, le domaine skiable en tant que tel est relativement « petit » – le domaine d’Avoriaz ne comporte « que » 34 remontées mécaniques et 51 pistes de ski alpin. Ceci étant, Avoriaz fait partie du domaine skiable « Les portes du soleil », le deuxième plus gros domaine skiable au monde après les 3 Vallées. En quelques chiffres, les portes du Soleil, c’est :

• 283 pistes de ski alpin d’une longueur totale de 425 km situées dans deux pays (France et Suisse)

• 400 km² de domaine alpin – 4 fois la taille de Paris intra-muros

Enfin, après une journée de ski éprouvante, vous pourrez vous reposer à l’Aquariaz, un immense centre aquatique tropical où l’eau est chauffée à 29°C, été comme hiver !

Avoriaz

9. Val d’Isère

C’est à Val d’Isère qu’à grandi et skié Jean Claude Killy, l’un des meilleurs skieurs de tous les temps. La station de ski a accueilli les Jeux olympiques d’hiver d’Albertville en 1992 ainsi que les championnats du monde de ski alpin en 2009. Enfin, elle vient récemment d’être élue meilleure station française de l’année ! Bref, Val-d’Isère est l’une des meilleures stations et les plus connues de France. Disposant d’un domaine skiable relié à celui de Tignes, l’Espace Killy est l’un des plus grands domaines de France – vous avez accès à 154 pistes de ski (dont 71 rouges ou noires) d’une longueur totale de 300 km.

Val d'Isère

10. La forêt blanche

Située à une vingtaine de kilomètres de la ville d’Embrun dans les Hautes-Alpes, la forêt blanche est l’un des plus grands domaines skiables des Alpes du Sud. Composé de deux stations reliées entre elles – Risoul et Vars – la forêt blanche dispose de 105 pistes d’une longueur totale de 185 kilomètres qui offrent des paysages variés. Si vous aimez skier dans des pistes boisées, rendez-vous à Risoul. Si au contraire vous préférez les vues dégagées que peuvent offrir les pistes sans arbres, rendez-vous à Vars. Enfin, Vars est également le temple du ski de vitesse. En effet, la station abrite la célèbre piste de Chabrières où les meilleurs skieurs du monde peuvent dépasser les 250 km/h à pleine vitesse !

Tunisie

Partie intégrante du Maghreb, la Tunisie reste encore trop souvent prisonnière des images-cartes postales qui hantent l’imaginaire (plages exotiques, ruines édifiantes, désert de solitude…), autant de clichés synonymes de vacances réussies.
Gardienne d’un savant équilibre entre modernité et tradition, la Tunisie offre pourtant mille et une pistes pour découvrir ses autres facettes. Le voyageur pourra alors suivre sans peine les empreintes fugitives des civilisations qui se sont succédé sur ces paysages et les ont façonnés : les Phéniciens, qui fondèrent Carthage, les Romains, qui la détruisirent et colonisèrent toute l’Afrique du Nord, les Byzantins, les Arabes, les Andalous, les Turcs, puis les Italiens et les Français.
La Tunisie offre des paysages d’histoire, mais aussi paysages tout court : la diversité des côtes n’a d’égal que les nuances du djebel ou du désert. Des montagnes pluvieuses de Kroumirie aux premières dunes du Sahara en passant par les plaines du Sahel, la Tunisie est une terre de rencontres, un carrefour des civilisations. Se souvenir d’Hamilcar, de saint Augustin, d’Ibn Khaldoun, de Barberousse..

Lieux a visité

Parcourir la médina de Tunis, où se mêlent l’activité débordante des souks et la quiétude des ruelles. Entreprendre la visite incontournable du nouveau musée du Bardo, riche des plus belles mosaïques romaines découvertes jusqu’à ce jour. Effectuer une plongée dans les tombants de Tabarka. S’enfoncer dans les maisons romaines construites en sous-sol, dans l’antique Bulla Regia. Se perdre dans les ruelles de la médina de Kairouan. Passer une nuit aux îles Kerkennah. Se baigner aux aurores dans la source chaude de Ksar-Ghilane…

Bizerte
bizerte

Ancienne base navale traversée par un canal reliant le lac de Bizerte à la Méditerranée ; vieux port, Grande Mosquée et fort Sidi-El-Hanni.

Carthage
carthage

Ville célèbre pour son site archéologique classé à l’Unesco, vestiges d’une cité antique au grand rayonnement ; le Musée national.

Chott El-Djerid
el-djerid

Dépression constituée d’une agglomération de cristaux de sel, un mirage sans fin entre désert de pierres et désert de sable.

Djerba
djerba

Petite île synonyme de douceur de vivre ; mer turquoise corsetée de plages de sable fin ; l’architecture ibadique, et les secrets de l’intérieur.

Ksar-Ghilane
desert

Source chaude, oasis touristique bordée par le Sahara et le Grand Erg, refuge de nomades et base de belles excursions dans le désert.

Château de l’Ile

Le Château de l’Ile, construit au XIXème siècle et bien intégré à un ensemble typiquement alsacien, est idéalement situé au coeur d’un parc bordant l’Ill. L’atmosphère y est paisible et bucolique.
Le Château est facile d’accès grâce à sa proximité avec l’autoroute et son parking de 150 places.
A seulement 5km de Strasbourg et 6km de son aéroport.

Nos restaurants

winstub

La Winstub de l’Ile
A la Winstub, vous apprécierez tout le charme d’une brasserie alsacienne au décor typique et chaleureux où, comme le veut la tradition, le bois est largement présent. La convivialité y va de soi. Les portes-fenêtres aux vitres gaiement teintées ouvrent sur la terrasse, qui domine les berges de l’Ill. On s’y régale de plats régionaux et des produits du marché.

gourmet

Le Gourmet de l’Ile
Dans cette belle salle à manger bourgeoise du XIXème siècle à l’ambiance feutrée, la décoration soignée et la cuisine savoureuse et raffinée sont en parfaite harmonie. Les portes-fenêtres donnent sur la terrasse en bordure de l’Ill.
terasse
La terrasse
A la belle saison, la terrasse vous accueille également midi et soir et vous offre une charmante vue sur les berges verdoyantes de la rivière.
chambre1chambre2
Chambres et Suites
62 chambres classées en 5 catégories :
situées dans la partie la plus ancienne du Château ou dans la partie plus typiquement alsacienne.

  • Vue sur la rivière ou sur le village
  • Télévision et chaînes internationales
  • Minibar
  • Room service
  • Coffre-fort
  • Enfant de -12 ans bienvenu gratuitement
    dans la chambre de ses parent.

spamassage1

Environnement et Loisirs

  • Espace détente :
    piscine intérieure chauffée, sauna, jacuzzi, hammam
  • Spa Asian Villa :
    Massage traditionnel thaïlandais, modelages, soins du corps et du visages…
  • Parc ombragé de 4 hectares,
  • bicyclettes, table de ping-pong, billard

 Réception et réunion

  • Salles de réunion pour séminaire ou journée de travail
  • Espaces climatisés, modulables et à la lumière du jour
  • Différentes salles pour vos fêtes de famille, anniversaire…
  • Capacité jusqu’à 250 personnes en cocktail.

Équipements et services

  • Wifi gratuit dans tout l’hôtel
  • Ascenseurs
  • Chien bienvenu en chambre
    (avec supplément)
  • Service de blanchisserie
  • Parking gratuit

Contact et accès

Restaurants du château
Château de l’Ile & Spa
4 Quai Heydt
67540 Strasbourg
Tél : 03 88 66 85 00

Jours d’ouverture et horaires :
La Winstub de l’Ile
Du lundi au samedi de 12h à 14h
tous les soirs de  19h à 22h

Le Gourmet de l’Ile
du jeudi au samedi de 19h à 22h
le dimanche de 12h à 14h

Le Heydt Bar
Ouvert tous les jours de 10h à minuit

 

Majorque

Majorque en français , Mallorca en castillan et catalan, est la plus grande des îles Baléares. Elle se situe en mer Méditerranée, au large de Valence et Barcelone.

L’île compte 875 277 habitants. Sa capitale est Palma de Majorque.

Majorque est synonyme de plages et de criques de renommée mondiale, mais aussi de nature, golf, culture, sports nautiques, loisirs… Les raisons ne manquent pas pour visiter cette île de l’archipel des Baléares.

Une île de près de 80 kilomètres de long d’une extrémité à l’autre, qui se distingue par sa diversité. Sur ses quelques 550 kilomètres de côte, vous trouverez certaines des plus belles criques et étendues de sable de la Méditerranée : des plages blanches équipées de tous les services cohabitent avec de minuscules anses entre les pins et les falaises, au nord. Ses eaux claires et limpides sont idéales pour la baignade et la pratique d’activités nautiques telles que la plongée sous-marine, la planche à voile, la pêche, la voile, ou même le surf. Ce ne sont pourtant pas les seuls sports que l’on peut y réaliser : les nombreux terrains de golf, au design soigné et parfaitement intégrés dans leur environnement, s’adaptent à tous les niveaux. La nature y a également une place importante. Près de 40 pour cent du territoire est protégé. Des paysages riches en contrastes, parmi lesquels se distinguent les espaces de la Sierra de Tramuntana, au nord, dont les pics dépassent 1 400 mètres, et le parc national maritime et terrestre de Cabrera, un ensemble d’îles et îlots à un peu plus d’une heure de navigation. Chaque recoin de Majorque est une agréable surprise. Pour la parcourir, une bonne solution consiste à louer un véhicule ou faire des excursions. Il existe une foule d’itinéraires et de sentiers, aussi bien sur le littoral que dans l’arrière-pays, parfaitement indiqués et dont les panneaux d’information vous permettront de découvrir sa grande diversité à pied ou à bicyclette. Depuis des siècles, l’ambiance pittoresque de certains villages comme Deià, Pollença ou Valldemossa ont fasciné des artistes. Aujourd’hui, des célébrités du monde de la politique, du cinéma ou de la mode choisissent Majorque comme lieu de villégiature. La culture est l’un des principaux éléments de l’île. Toute l’année, se succèdent des festivals, des concerts, des manifestations littéraires, des expositions… Le rôle de centre culturel est assumé par la capitale Palma de Majorque, qui se distingue par sa vieille ville et son ambiance nocturne. En outre, l’île est facilement accessible grâce à l’aéroport international de Son Sant Joan, situé à huit kilomètres de Pala, ou encore le port de Palma et d’Alcúdia qui sont desservis par des bateaux et des lignes régulières.

A ne pas manquer:

La Cathédrale de Majorque

cathedrale

La sierra de Tramuntana

tramontana

Le Palais royal de l’ Almudaina

palais royal

Le chateau de Bellver

chateau de bellver

Parc national de l’archipel de Cabrera

cabreira

Grotte du Drach

grotte de darch

et bien plus encore…

Inde

La capitale de l’Inde est une métropole animée qui combine avec succès l’ancien et le moderne. Située sur les bords du fleuve Yamuna, avec plus de 16 millions d’habitants, elle est la seconde agglomération après Bombay. Capitale de plusieurs empires indiens, Delhi était une ville importante, placée sur les anciennes routes de commerce du nord-ouest aux plaines du Gange. Beaucoup de monuments (Fort Rouge, Mosquée Jama, Qutub Minar, Tombeau d’Humayun…) y ont été érigés au cours de l’histoire. Les Moghols y établirent leur capitale dans la partie de la ville maintenant connue comme le Vieux Delhi (Old Delhi). Au début du XXe siècle, pendant le Raj britannique, le gouvernement décida de déplacer la capitale de Calcutta, vers la ville de Delhi située plus au centre : New Delhi est ainsi construite au sud de la vieille ville et devient la capitale de l’Empire britannique des Indes. Ville cosmopolite, Dehli offre de nombreuses propositions de visites, sites historiques (trois sont classés à l’UNESCO), musées, temples, marchés traditionnels (mangues cuites à l’huile, pickles condiment à base de légumes macérés dans du vinaigre), décoctions d’herbes de toutes les couleurs, bijoux en argent, vêtements de noce, tissus, épices ou pâtisseries) et une vie culturelle des plus riches.

Les incontournables:

En Inde du Nord : se lever aux aurores pour profiter de labeauté du Taj Mahal. Dormir dans un palais de maharaja. Parcourir à dos de dromadaire le désert du Thar. Assister à la cérémonie du feu à Haridwar. S’imprégner de tout le mysticisme hindou à Varanasi. Savourer les finesses de la cuisine bengali. Enchaîner les dégustations de thé à Darjeeling.

En Inde du Sud : se faire un trip architecture néogothique victorienne à Mumbai. Rester bouche bée devant les temples sculptés-creusés d’Ellora. Visiter les belles églises portugaises à Old Goa. Explorer à vélo les 400 temples hindous perdus dans la campagne à Hampi. Prendre le temps de découvrir des paysages de montagne au rythme du Nilgiri Mountain Railway. Parcourir une Inde verte et aquatique au gré d’une excursion sur les backwaters. Flâner dans les ruelles historiques de Fort Cochin.

Old Delhi

Delhi est divisé en deux parties, la vieille ville au Nord (Old Delhi) avec ses ruelles sinueuses et encombrées et la ville nouvelle (New Delhi) avec ses avenues aérées qui s’étendent vers le sud. Votre découverte vous conduira à la mosquée Jama Masjid. Ses deux minarets de 40 mètres de haut sont décorés de bandes verticales en grés rouge alternant avec du marbre blanc. Ensuite profitez d’une balade en rickshaw dans les ruelles encombrées et typiques du marché « Chandni Chowk » qui vous plongera dans un monde de couleurs et d’odeurs. Passage devant le Fort Rouge dont la muraille en grés rouge s’étend sur 2 km. Continuation par Raj Gaht, sur les rives de la Yamuna où une plaque de marbre noir commémore l’endroit où le Mahatma Gandhi fut incinéré

Temple de Lotus ou le Temple Bahai               

lotus

Situé à 12 kilomètres au sud-est du centre-ville, en forme de lotus (ressemble à l’opéra de Sydney)  et achevé en 1986 est entouré de jardins et de bassins. Les adeptes de toutes les religions sont libres de venir y prier en toute liberté selon leurs rites.

Une soirée au Kingdom of Dreams 

kingdom of dreams

Nautanki Mahal – est une expérience unique, un mélange de théâtre et cinéma avec effets spéciaux scéniques. Les décors changent comme par enchantement, les costumes sont colorés et dignes de Bollywood ! mélange kitch et moderne pour ce spectacle étonnant.