Tag Archives: plages

Anapa Russie

Anapa est une ville de Russie située sur les rives de la Mer Noire. Cette charmante station balnéaire bénéficie d’un climat ensoleillé de type méditerranéen.
Les presque 65 000 habitants d’Anapa sont très accueillants et majoritairement de confession orthodoxe.
Anapa possède un aéroport et lorsque vous poserez le pied sur son tarmac, vous serez à UTC + 04:00. Pensez à ajuster votre montre !
Lors de votre séjour, c’est en roubles que vous pourrez payer vos visites, excursions, repas et les souvenirs de voyage que vous souhaiterez rapporter. Si vous avez en mains des euros, il existe de multiples bureaux de change sur place.
Terminons cette présentation en proposant une lecture de voyage : «Kéraban le têtu» de Jules Verne qui se déroule autour de la Mer Noire. L’on raconte cependant que le célèbre romancier n’aurait jamais voyagé dans la région !

A visité:

Delphinarium
delphinarium

Le Delphinarium d’Anapa ne se trouve pas directement dans la ville d’Anapa, mais plutôt dans le village d’Utrish qui n’est situé qu’à 18 kilomètres de là. L’endroit est admirablement bien situé dans un environnement totalement naturel puisqu’il est directement dans les eaux de la Mer Noire. L’on peut y voir différentes performances d’animaux marins variés et en particulier le spectacle du lion de mer appelé Dasha qui est très prisé.
Le Delphinarium d’Utrish est ouvert tous les jours sauf le lundi. Il est possible de contacter le Delphinarium par email à :  ou par téléphone au (sans frais).
Les tarifs varient selon les activités auxquelles vous désirez participer :
*Billet régulier :600 roubles ;
*Nager avec les dauphins : 2000 roubles ;
*Nourrir les dauphins : 100 roubles.
Qui n’a jamais rêvé de nager au milieu des dauphins ? Les commentaires sont unanimes, c’est une expérience unique dont on se souvient longtemps. Attention toutefois lorsque vous êtes acompagnés d’enfants car, bien que tentés par l’aventure, ceux-ci sont parfois impressionnés lorsqu’ils se retrouvent près de l’animal. Il est important de les laisser s’apprivoiser mutuellement. Il en résulte toujours au final une merveilleuse complicité.

Monument au chapeau blanc
chapeau blanc

Voici une curiosité bien particulière à la ville d’Anapa. Il faut pour l’admirer se rendre à la plage et sur l’une des passerelles qui y mène se trouve ce monument au chapeau blanc. Une inscription toute aussi mystérieuse indique au pied du monument : «Voici le chapeau le plus blanc». L’origine de tout cela est dûe à une chanson russe dont les paroles disent «Je vais mettre un chapeau noir et aller à Anapa». Les enfants un peu turbulents d’une chorale sont passés par là et désormais ce chapeau est blanc… comme ceux de tous les vacanciers ici d’ailleurs !

Lotus Valley
lotus valley

La Lotus Valley est LA sortie nature à faire lorsque l’on séjourne à Anapa. Une journée remplie de «wow» pour les visiteurs de tous les âges.
La visite s’effectue en bateau à bord duquel se trouvent environ dix personnes et le trajet a lieu à travers une véritable mer de fleurs roses. C’est magique ! Ceci est sans parler bien sûr de l’odeur envirante qui se dégage à chaque nouveau mètre parcouru. Une visite qui met les sens en éveil et laisse un souvenir impérissable. Les guides vous feront part de la légende locale liée aux lotus…

Papouasie Nouvelle-Guinée

La Papouasie-Nouvelle-Guinée partage l’île de Nouvelle-Guinée avec l’Indonésie et possède plus de 600 autres îles tropicales dont les plus importantes sont la Nouvelle-Irlande, la Nouvelle-Bretagne (principales îles de l’archipel Bismarck) et l’île Bougainville.

Cette destination diffuse un fort parfum d’exotisme en tant que territoire parmi les plus reculés et inaccessibles du globe occupé par des ethnies au mode de vie à l’opposé du nôtre.

A voir / A faire :

• Les trois quarts de la superficie du pays sont couverts d’une forêt primaire ou secondaire où vivent deux tiers des espèces d’orchidées du monde, 9 000 types de plantes, 700 groupes d’oiseaux, 250 styles de grenouilles, 450 espèces de papillons, 200 variétés de reptiles et plus d’une centaine de différents serpents. Vous pourrez entreprendre une croisière sur la rivière Sepik pour admirer cette diversité et aller à la rencontre des ethnies vivant sur ses rives. Un de ses affluents, la Karawari, et les villages Arambak des alentours, se découvrent en pirogue.

• Si vous désirez découvrir la flore du pays sans avoir à monter une expédition, vous pourrez visiter le Jardin botanique national de Port Moresby, le Variata National Park de Sogeri à proximité, le Moitaka Wildlife Sanctuary ou encore le Jardin botanique de la ville de Lae.

• Les Highlands sont les terres les plus peuplées et les plus fertiles du pays. Pour découvrir cette région, empruntez la route qui part de Lae pour rejoindre, par la Kassim Pass, Kainantu et visiter le centre culturel des Highlands de l’Est. Vous traverserez ensuite les montagnes jusqu’à Goroka et le village d’Asaro, suivrez la vallée de la Wahgi pour remonter jusqu’au mont Hagen et continuerez jusqu’à Mendi, la vallée de Poroma, Tari et Koroba. Dans cette région, ne manquez pas les villages des tribus Huli et Duna, réputées pour leurs décorations et peintures corporelles, et les somptueux paysages qui bordent le lac Kutubu.

nouvelle guinée

• Les possibilités de randonnées sont impressionnantes. Vous pourrez rallier par exemple la côte nord et la côte sud en empruntant le Kokoda Trail ou découvrir les panoramas et les villages traditionnels du mont Wilhelm. Pour les marcheurs débutants, la balade côtière Wedau – Alotau s’agrémente de baignades et de parcours dans la jungle.

• Les plages du golfe de Papouasie, au sud, sont les plus fréquentées, mais celles situées autour de Madang, jolie ville côtière, sont également agréables et offrent leur barrière de corail aux plongeurs.

• Cinq volcans actifs et seize éteints ou dormants font de La Nouvelle-Bretagne une île très montagneuse. Elle offre des sites de plongée sur sa côte nord où barracudas, dauphins et parfois requins évoluent dans un décor d’éponges gigantesques. Près de Rabaul, ancienne capitale de l’île détruite par une éruption volcanique en 1994, gisent des épaves de bateaux japonais qui datent de la Seconde Guerre mondiale et abritent aujourd’hui une faune marine impressionnante.

• La Nouvelle-Irlande est très peu fréquentée par les touristes même si elle offre des plages magnifiques et des endroits très agréables pour se détendre comme Kavieng, où l’on pourra louer une bicyclette, faire de la plongée, du canoë-kayak, du surf et bien d’autres activités.

• Les îles Trobriand méritent le détour pour leur culture traditionnelle toujours vivante. La beauté de l’artisanat des habitants et la fête des ignames au début du mois de juillet marqueront les esprit.

Philippines

Les Philippines constituent un archipel de plus de 7 000 îles bénéficiant d’un climat tropical tout au long de l’année. Le relief accidenté de ces îles leur confère une force de caractère que vient renforcer une multiplicité d’influences culturelles qu’on ne retrouve quasiment nulle part ailleurs.
Même si les Philippins vivent à proximité du continent asiatique et même s’ils descendent de populations malaises ou chinoises, trois siècles de domination espagnole et 50 ans de protection américaine les ont rendus proches de l’Occident.
On trouve aussi aux Philippines une forte survivance des traditions préhispaniques, notamment dans les ethnies de la Cordillère de Luzon comme les Ifugao, dont le travail des rizières en terrasse à flanc de colline constitue l’une des attractions principales du pays. Le contact avec la chrétienté a par ailleurs doté toutes les agglomérations des Philippines d’une église baroque, centre de la vie collective, et de fêtes religieuses tout aussi pittoresques que celles de l’Inde ou de l’Indonésie. À cette exception près que les effigies portées au cours de la procession sont celles des saints Espagnols !
Les Philippines, ce chapelet d’îles paradisiaques, représente la nature à l’état pur : Palawan avec ses rivières souterraines, sa forêt primitive, ses sanctuaires animaliers et ses superbes spots de plongée ; Boracay et Malapascua pour ses plages ourlées de sable blanc ; Bohol et ses curiosités géologiques ; Siquijor, l’île authentique peuplée de guérisseurs ou encore Davao, sur l’île de Mindanao, où l’on fait du trekking sur le Mont Apo au milieu d’une collection d’orchidées unique au monde.

Les incontournables

island

Se prélasser sur le sable blanc de Boracay, ou s’imprégner de l’animation de ses plages mythiques. Se noyer dans l’agitation ininterrompue de Manille. Grimper dans un jeepney plein à craquer pour voyager avec les Philippins. En prendre plein la vue devant les paysages verts fluo des rizières en terrasse d’Ifugao.
rizieres
Transpirer dans la jungle et faire une rencontre du troisième type avec un tarsier à Camiguin Island. Randonner sur un des nombreux volcans, comme le parfait Mayon, ou se baigner dans l’eau émeraude du cratère du Pinatubo.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Se prendre pour un géologue en naviguant sur la Subterranean River, dans l’immense complexe de grottes à côté de Sabang. Partir explorer des îles désertes et les plages de l’archipel de Bacuit. Faire de la plongée sur quelques-uns des meilleurs spots du monde, et pourquoi pas explorer des épaves de la Seconde Guerre mondiale à Coron.
grotte