Category Archives: sport

Reggio de Calabre Italie

Reggio de Calabre, habituellement appelée Reggio Calabria, ou Reggio dans le sud de l’Italie, est la première ville calabraise de par son ancienneté, sa superficie et sa population, ainsi que le chef-lieu de la province et le siège du Conseil régional de Calabre. Avec 186 547 habitants, Reggio est la 7e ville la plus peuplée du sud de l’Italie et la 18e au niveau national.

Reggio est au centre d’une zone touristique considérable de par son importance historique, culturelle et balnéaire; c’est également un centre universitaire, et le cœur d’une zone agricole particulièrement fertile grâce à son climat tempéré, avec la production d’huiles d’olive, de vins, d’agrumes et de légumes, parmi lesquels l’on trouve la production typiquement locale de la bergamote. Cet agrume ne pousse qu’en terres reggine et il est ainsi devenu un des symboles de la ville.

Reggio se situe à la pointe de la botte, sur les pentes de l’Aspromonte, en position centrale dans la mer Méditerranée, sur la rive orientale du détroit de Messine (où l’on place la rencontre entre Ulysse et les monstres mythologiques Charybde et Scylla, décrite par Homère) d’où elle jouit d’un panorama exceptionnel sur la Sicile, sur l’Etna et sur les Îles éoliennes.

Le territoire de la ville – défini au début du XXe siècle Grande Reggio – se trouve au centre d’un plus vaste ensemble (aire urbaine du détroit) d’environ 391 500 habitants comprenant de nombreuses villes entre Bagnara Calabra au nord et Melito di Porto Salvo au sud, et jusqu’au massif de l’Aspromonte. L’influence économique, culturelle ainsi que la fonction de pôle d’attraction de Reggio s’étend du port de Gioia Tauro jusqu’à la Locride. En outre, l’aire urbaine de Reggio ainsi que l’aire urbaine de Messine (séparées de 3 km par le bras de mer du détroit de Messine) vont probablement fusionner dans les années à venir en vue de constituer l’Aire urbaine intégrée du Détroit (Area Metropolitana Integrata dello Stretto), dont la population avoisinera 885 000 habitants.

Baignée par les splendides eaux de la Mer Ionienne et la Mer Tyrrhénienne et séparée de la Sicile par le détroit de Messine.
Le climat accueillant, les magnifiques couleurs de la mer, les côtes rocheuses s’alternant aux littoraux sableux, la nature sauvage et mystérieuse, les saveurs intenses et authentiques de la cuisine locale, les témoignages de ses anciennes origines, font de la Calabre un lieu unique, aussi bien en hiver qu’en été.

Tous les désires peuvent être exaucés. Ceux qui aiment la nature, ses parfums et ses mystères, pourront pénétrer dans l’arrière-pays de la Calabre en découvrant un paysage pur et préservé, où les vastes étendues vertes sont interrompues par la couleur bleu des lacs et des cascades.

Pour ceux qui aiment le soleil et se plonger dans une mer cristalline, il est possible de choisir les gracieuses localités au bord de la mer Tyrrhénienne et Ionienne.

Pour ceux qui préfèrent connaître le passé de cette terre, la Calabre berceau de la Grande-Grèce et pays d’anciennes civilisations, compte de nombreuses églises, monastères, châteaux, palais et lieux où survivent encore des coutumes et des traditions séculaires.

A découvrir:
tropea

Le monde entier connaît les Bronzes de Riace, exposés au Musée National de Reggio de Calabre, qui représentent un incroyable témoignage de la Grande-Grèce, une époque qui a profondément marqué l’histoire de cette terre. Ces merveilleuses statues représentant deux héros guerriers, sont un rare exemple de sculpture grecque classique.

Aux passionnés de la mer, la Calabre – avec ses 800 kilomètres de côte –offre un vaste choix de plages comme celle de Capo Vaticano, dans la province de Vibo Valentia, classée comme parmi les 100 plus belles plages du monde: une longue étendue de sable très fin, entourée d’arbres séculaires et baignées par une mer cristalline où l’on trouve une grande variété de faune marine.

scilla1

Une immersion dans la nature sauvage de l’arrière-pays de la Calabre est une expérience à ne pas manquer et les Parcs de la Sila, des Serre, de l’Aspromonte et du Pollino sont parmi les destinations naturelles les plus intéressantes. Les « fiumare » (cours d’eau typiques de l’Italie du Sud) et les « grandi pietre » (Grandes Roches) de l’Aspromonte les « patriarchi vegetali » (littérairement patriarches végétaux) de la Sila, la richesse de la faune des Serre, sont seulement certaines parmi les merveilles de la nature que cette terre nous offre.

Monaco

La petite enclave de Monaco fait toujours autant parler d’elle. Connue à travers le monde pour sa famille princière dont la vie intrigue tout particulièrement les tabloïds people, le rocher continue d’agir comme un aimant sur les visiteurs en mal de paillettes, de soleil, et de Méditerranée.

Monaco n’est pas faite pour les amateurs de grands espaces : son minuscule territoire est entièrement urbanisé et cherche à gagner sur la mer… mais on arrive tout de même à y organiser chaque année un Grand Prix de Formule 1 ! La Principauté est une destination très prisée des touristes qui apprécient particulièrement son climat méditerranéen et les multiples manifestations sportives et culturelles qui rythment l’année.

Le Rocher est un grand repère de la jet set, avec de nombreuses boutiques de mode, de grosses voitures rutilantes sur les parkings, des hôtels de luxe et grands palaces à renommée mondiale, des restaurants chics, le casino pour faire des folies, des clubs selects où l’on dépense sans compter… Autant dire que votre compte en banque risque d’être sérieusement sollicité durant un séjour à Monaco, une destination qui n’est pas faite pour les petits budgets !

Excursion monégasque

C’est pour cela que beaucoup choisissent de préparer l’excursion à Monaco pour la journée avant de repartir. Vu les dimensions réduites de la Principauté, il ne sera pas difficile d’en faire le tour dans ce court laps de temps, en s’intéressant au passage au Palais Princier, à la cathédrale, au musée Océanographique et aux jardins monégasques. La promenade le long du port ou du côté du Casino sont indispensables pour connaître ce qui rythme la vie de Monaco.

Guide : les quartiers de Monaco

Monaco est minuscule territoire entièrement urbanisé qui cherche à gagner sur la mer. Autant dire que vous en aurez vite fait le tour à pied, attention par contre ça grimpe. Monaco est divisé en dix quartiers :

-Monaco-Ville.
Egalement connu comme «le Rocher» est encore un village médiéval au cœur d’un site étonnamment pittoresque. Il est constitué presque entièrement de rues piétonnes et de vieilles demeures pleines de charme. Il y a plusieurs hôtels, des restaurants et des boutiques de souvenirs. Vous pouvez également visiter le Palais Princier, la Cathédrale, le Musée océanographique, l’hôtel de ville et les jardins de Saint-Martin.

-La Condamine.
La Condamine est le quartier commerçant de la principauté de Monaco, il est situé derrière le port de Monaco (port Hercule). Ce quartier est célèbre pour être le lieu de départ et d’arrivée du Grand Prix automobile de Monaco Les principales choses à voir ici sont le Port Hercule et l’église Sainte-Dévote du XVIIIe siècle.

-Monte-Carlo.
Monte-Carlo, le quartier le plus célèbre de Monaco, que l’on a d’ailleurs tendance à le confondre avec le pays entier. C’est dans cette zone que se trouvent le grand casino de Monte-Carlo et les hôtels les plus prestigieux de la capitale (Hôtel de Paris, Hôtel de l’Hermitage, Café de Paris, Résidence Park Palace, Résidence Mirabeau, Résidence Monte-Carlo Star).

-Fontvieille.
Situé à l’ouest de Monaco, Fontvieille est un quartier moderne et résidentiel qui fut pris sur la mer. Il accueille le nouveau port de plaisance de la Principauté de Monaco et l’exposition de la collection de voitures anciennes du Prince Rainier III de Monaco (Pour les amateurs, le port abrite des yacht extrêmement luxueux.) On y trouve également le Musée des Timbres et des Monnaies et le Musée Naval, ainsi qu’un jardin animalier et enfin le Chemin des Sculptures qui présente plusieurs œuvres d’artistes contemporains.

-La Rousse.
La Rousse/Saint-Roman est situé dans la partie est de la principauté de Monaco, c’est un quartier essentiellement résidentiel, bien que la Tour Odéon, un nouveau complexe d’affaires, y soit en construction.

-Larvotto.
Larvotto/Bas Moulins est situé dans la partie sud-est de de Monaco, le quartier est essentiellement résidentiel, il est par ailleurs le quartier le plus peuplé de la Principauté. Larvotto longe la frontière française et la commune de Roquebrune-Cap-Martin, près d’un tiers de sa superficie a été conquise par la construction de terres-pleins maritimes, lesquels ont permis la construction d’un vaste complexe hôtelier, du forum Grimaldi et du Jardin japonais. On y trouve la seule plage monégasque accessible au public.

-La Colle.
La Colle est une petite zone résidentielle situé dans le nord-ouest de Monaco, juste au nord de Fontvieille. Certains petits hôtels peuvent être trouvés ici.

-Les Révoires.
C’est le plus petit et le moins peuplé des quartiers de Monaco. Le Jardin exotique de Monaco s’y trouve.

-Moneghetti.
Moneghetti est un quartier calme et résidentiel, il possède néanmoins de nombreuses boutiques et magasins, ainsi que près de 50 petits hôtels. Le quartier est réputé pour ses pentes raides.

-Saint-Michel.
Saint Michel est un petit quartier résidentiel archi-peuplé, avec de grandes tours d’habitation. Il se trouve directement le long de la ville voisine française de Beausoleil, ainsi que les quartiers des monégasques deMonte Carlo, la Condamine et Moneghetti. 20 petits hôtels peuvent être trouvés ici, boutiques et restaurants ne manquent pas non plus.

Les Alpes

Les Alpes sont une chaîne de montagnes qui s’étend en Europe, recouvrant la frontière nord de l’Italie, le sud-est de la France, Monaco, la Suisse, le Liechtenstein, l’Autriche, le sud de l’Allemagne et la Slovénie.

Les Alpes culminent à 4 809 mètres, au sommet du mont Blanc. On recense 82 sommets majeurs de plus de 4 000 m d’altitude (Suisse : 48, Italie : 38, France : 24). Les cols de montagne reliant les vallées ou les pays dépassent souvent les 2 000 m d’altitude. Les Alpes forment une barrière de 1 200 km entre la Méditerranée et le Danube.

Difficile de contenir les Alpes en quelques lignes. Colossale chaîne, hérissée de sommets dont plus de 80 dépassent les 4 000 m d’altitude, s’étirant sur 1 200 km
« La montagne, ça vous gagne », disait la publicité. Pour une fois, la pub disait vrai ; ça vous élève près du ciel, avec les aigles et le soleil ; ça vous éblouit de glaciers, d’aiguilles, de monts roses et bleus de cristal ; ça vous écrase au creux des vallées, des défilés, des failles ; quel vertige !
Les Alpes sont reines parmi les montagnes, toujours altières. Le mont Blanc rêve de rêveurs et d’alpinistes. Splendides parcs naturels – Bauges et Chartreuse – et un parc national (de la Vanoise), refuge de bouquetins, de chamois et d’une faune protégée. Et leurs perles, lacs d’altitude noirs ou turquoise, toujours solitaires et secrets. Les Alpes égrènent cascades, torrents, rivières, crues sauvages, longues prairies semées de couleurs.
Puis le village en hameaux épars et les hommes, éleveurs, ébénistes, cultivateurs de parcelles courtes et pentues.
Dans les Alpes, de petites villes s’immiscent dans les vallées, se posent au bord des lacs, s’accrochent aux pentes.
Les hommes décident aujourd’hui de prendre soin de la montagne. Ce sont les réserves et les parcs naturels, les stations-villages, les lacs sauvés de la pollution.

Découvrez le top 10 des meilleures stations de ski françaises

Dans à peine plus d’un mois, les premières stations de ski remettront en route leurs remontées mécaniques. Où aller pour goûter aux joies de la poudreuse ? Découvrez le top 10 des meilleures stations de ski dans les Alpes françaises.

1. La Plagne

La Plagne est la station de ski la plus populaire du monde. L’année dernière, la célèbre station a attiré 2,5 millions de visiteurs – plus que la population de Paris intra-muros. Il faut dire que la station est immense : elle compte 225 kilomètres de pistes de ski alpin et même 425 km en intégrant les pistes des Arcs, accessibles depuis le Vanoise Express, l’un des plus grands téléphériques au monde. Outre le ski, la Plagne est également l’unique station française à disposer de pistes de bobsleigh olympique – elles furent construites pour les JO de 1992. Ce n’est pas donné – comptez 41€ à 115€ pour une descente qui dure une minute – mais cela est à essayer au moins une fois dans votre vie.

Télésiège, La Plagne

2. Val Thorens

Située à 2 300 mètres d’altitude, Val Thorens est la plus haute station de ski d’Europe et l’une des plus grandes stations de ski de France. En effet, la station dispose de 150 kilomètres de pistes de ski alpin réparties sur 68 pistes, dont 27 pistes rouges ! Si cela n’était pas suffisant pour vous, sachez que Val Thorens fait partir du domaine des 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde. Pour votre information, les 3 vallées comportent 490 kilomètres de pistes de ski alpin réparties sur pas moins de 335 pistes différentes. Certes, le forfait des 3 Vallées n’est pas donné : 283€ pour 6 jours contre 228€ le forfait 6 jours pour le domaine de Val Thorens. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Val Thorens

3. Flaine

Avez-vous la hantise de réserver un séjour au ski et de découvrir, une fois arrivé sur place, que la qualité du manteau neigeux n’est pas au rendez-vous ? Si oui, rendez-vous à Flaine. Créée en 1968, cette station de Haute-Savoie est la station de ski la plus enneigée de France. L’année dernière, pas moins de 414 centimètres de neige fraîche sont tombés sur le domaine skiable ! Certes, la réussite architecturale de la station est discutable, mais une chose est sûre : les montagnes environnantes sont magnifiques. Enfin, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer au cours de votre séjour. En effet, Flaine fait partir du Grand Massif, un immense domaine skiable comportant 137 pistes d’une longueur totale de 265 kilomètres !

Flaine

4. Megève

Au cours des années 1920, Megève est devenue une station de renommée mondiale lorsque la famille Rothschild décida d’en faire son lieu de villégiature, transformant Megève en une station ultra-huppée sur le même modèle que la station suisse de Saint-Moritz. Aujourd’hui encore, Megève est – avec Courchevel – la station de ski française la plus prisée de l’élite mondiale. Il faut dire que la station ne manque pas d’atouts :

• Megève est sans doute la plus belle des stations de ski de France

• Lorsqu’il fait beau, il est possible de voir le majestueux Mont Blanc

• Le domaine skiable de Megève – Évasion Mont-Blanc – est immense : 219 pistes – dont 82 rouges – d’une longueur totale de 445 km.

Megève

5. L’Alpe D’Huez

Située à 59 kilomètres à peine de Grenoble, l’Alpe d’Huez est une destination prisée par tous les aficionados de sports de glisse. En effet avec 250 kilomètres de pistes de ski alpin, l’Alpe d’Huez est l’un des plus grands domaines skiables français. Mieux : la station abrite la piste de légende Sarenne – la piste noire la plus longue du monde (16 km de long !). Enfin, l’Alpe d’Huez est également très appréciée pour son climat très avantageux. Surnommée « l’île au Soleil », la station de ski reçoit plus de 300 jours de soleil par an.

Alpe d'Huez

6. Les deux Alpes

Située à 8,8 km à vol d’oiseau de l’Alpe d’Huez, la deuxième station de ski la plus ancienne de France – après Chamonix – est prisée par les skieurs du monde entier. En effet, outre son grand domaine skiable – 102 pistes d’une longueur totale de 227 kilomètres, les deux Alpes sont connues pour abriter le plus grand glacier skiable d’Europe où il est possible de skier hiver comme été. Par ailleurs, la station abrite la plus haute piste de ski de France – son départ est situé à près de 3 600 mètres d’altitude ! Depuis son sommet, vous pourrez enchaîner un dénivelé de 2000 mètres – plus de 6 fois la hauteur de la tour Eiffel – sans avoir à emprunter la moindre remontée mécanique – un record mondial. De quoi skier 30 minutes à une heure non-stop !

Les deux Alpes

7. Serre-Chevalier

Située dans les hautes Alpes à 16 km de Briançon, Serre-Chevalier – « Serre-che » pour les intimes – est une station de ski pas comme les autres. En effet, la station abrite un important domaine de ski alpin – le domaine comporte 100 pistes d’une longueur totale de 250 kilomètres – mais aussi de ski de fond. Par ailleurs, la station est, à l’instar de l’Alpe d’Huez, l’une des plus ensoleillées de France (300 jours de soleil par an). Enfin, selon le site de location Locasun, Serre-Chevalier est la station de ski au meilleur rapport qualité/prix de France.

Serre-Chevalier

8. Avoriaz

Située à deux pas de la Suisse, Avoriaz est une station de ski intéressante où aller le temps de vacances. Certes, le domaine skiable en tant que tel est relativement « petit » – le domaine d’Avoriaz ne comporte « que » 34 remontées mécaniques et 51 pistes de ski alpin. Ceci étant, Avoriaz fait partie du domaine skiable « Les portes du soleil », le deuxième plus gros domaine skiable au monde après les 3 Vallées. En quelques chiffres, les portes du Soleil, c’est :

• 283 pistes de ski alpin d’une longueur totale de 425 km situées dans deux pays (France et Suisse)

• 400 km² de domaine alpin – 4 fois la taille de Paris intra-muros

Enfin, après une journée de ski éprouvante, vous pourrez vous reposer à l’Aquariaz, un immense centre aquatique tropical où l’eau est chauffée à 29°C, été comme hiver !

Avoriaz

9. Val d’Isère

C’est à Val d’Isère qu’à grandi et skié Jean Claude Killy, l’un des meilleurs skieurs de tous les temps. La station de ski a accueilli les Jeux olympiques d’hiver d’Albertville en 1992 ainsi que les championnats du monde de ski alpin en 2009. Enfin, elle vient récemment d’être élue meilleure station française de l’année ! Bref, Val-d’Isère est l’une des meilleures stations et les plus connues de France. Disposant d’un domaine skiable relié à celui de Tignes, l’Espace Killy est l’un des plus grands domaines de France – vous avez accès à 154 pistes de ski (dont 71 rouges ou noires) d’une longueur totale de 300 km.

Val d'Isère

10. La forêt blanche

Située à une vingtaine de kilomètres de la ville d’Embrun dans les Hautes-Alpes, la forêt blanche est l’un des plus grands domaines skiables des Alpes du Sud. Composé de deux stations reliées entre elles – Risoul et Vars – la forêt blanche dispose de 105 pistes d’une longueur totale de 185 kilomètres qui offrent des paysages variés. Si vous aimez skier dans des pistes boisées, rendez-vous à Risoul. Si au contraire vous préférez les vues dégagées que peuvent offrir les pistes sans arbres, rendez-vous à Vars. Enfin, Vars est également le temple du ski de vitesse. En effet, la station abrite la célèbre piste de Chabrières où les meilleurs skieurs du monde peuvent dépasser les 250 km/h à pleine vitesse !