Category Archives: France

Martinique

La Martinique en créole martiniquais Matinik, Matnik ou Lamatinik, aussi surnommée « l’île aux fleurs », est une île des petites Antilles ou îles du Vent, collectivité territoriale unique, région ultrapériphérique européenne située dans les Caraïbes et département français d’Amérique. Elle fait partie des Antilles françaises depuis 1635, année d’installation de la première colonie française par Pierre Belain d’Esnambuc.

Elle doit son nom actuel à Christophe Colomb, premier Européen à la découvrir le 15 juin 1502. Elle était alors appelée Madinina, Madiana ou Mantinino4 par ses habitants, les Kali’na5, qui aurait désigné une île mythique chez les Taïnos d’Hispaniola[pas clair]. Le nom a évolué selon les prononciations en Madinina, Mada et enfin, par influence de l’île voisine de la Dominique, il est devenu « Martinique ». En langue caribe, l’île était aussi appelée Ioüanacaéra ioüana, iguane et caéra, île  c’est-à-dire l’île aux iguanes.

La Martinique est une île de carte postale, véritable ensorceleuse, qui sait amadouer le visiteur grâce à ses plages de sable blond pour mieux le séduire ensuite avec ses richesses intérieures. En Martinique, il y a certes le ciel, le soleil et la mer… mais aussi des champs de canne à sucre, des chemins forestiers hors du temps, des villages du bout du monde, des jardins fantastiques qui font oublier l’avancée du béton, et pléthore de paysages, dignes des plus belles cartes postales.
La Martinique surprend par sa particularité de marier l’inconciliable : sucre et rhum, pluie et soleil, bleus qui font mal aux yeux et verts tendres. Les alizés et les cyclones. Les volcans et la végétation paradisiaque. Les souvenirs d’époques fastueuses et le péché originel de l’esclavage. L’indolence, les klaxons de bienvenue, la « tchatche » charmeuse et l’orgueil sourcilleux, les bouffées imprévisibles de violence.
Cette île, on n’a pas d’autre choix que de l’aimer. Ici, peu de ruines grandioses ou de musées fascinants. Aux indifférents, la Martinique n’offre que l’ennui, sitôt passée l’envie de plage et de ti-punch. Mais une fois mis au rancart le paradis des brochures, la petite France des cocotiers, la réalité antillaise fascine, bouleverse et captive.
La Martinique, cette « île courage », résiste aussi bien aux cyclones qu’aux tremblements de terre. Même si l’ouragan Dean est encore dans toutes les mémoires, l’île est redevenue verte, vivante…

A découvrir:

Sillonner les petites routes autour des Anses-d’Arlet, pour arriver en fin de journée à l’impressionnant rocher du Diamant. Découvrir la Martinique sauvage et authentique en parcourant l’un des sentiers pédestres de la pointe de la Caravelle. Perfectionner son surf à Anse Bonneville, la plus belle plage de la Caravelle.
Remonter le temps en visitant l’habitation Clément. Entreprendre l’ascension du Chinois (la montagne Pelée).
Faire une plongée dans l’un des nombreux clubs de l’île avant de lézarder sur une plage. Suivre la route de Grand-Rivière…

Fort-de-France
fort de france

Sur la côte ouest de la Martinique se trouve Fort-de-France, la seule grande ville de l’île. Sa capitale, aussi. La baie qui l’abrite frappe par sa splendeur. On y vient volontiers à Fort-de-France pour une demi-journée ou une journée pour faire le marché, courir les boutiques ou se balader dans le centre ancien, mais si vous ne faites que passer en vitesse, sans lever le nez ou en visite organisée, n’espérez pas trop trouver une architecture typique ni un art de vivre préservé.

Grand-Rivière
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

La route menant à Grand-Rivière est d’une étourdissante beauté. Ce minuscule petit port de pêche est charmant, avec ses petites embarcations multicolores. On peut passer des heures à regarder les pêcheurs rentrer au port avec leurs superbes yoles multicolores. Grand-Rivière est calme et détendu, avec ses rues étroites et ses maisons de bord de mer, toutes portes ouvertes.

Les Salines
saline

Les Salines, qui figurent parmi les premiers sites naturels visités du pays, se situent sur la commune de Sainte-Anne. Avec son sable blanc et ses cocotiers penchés sur la mer, la plage des Salines reste la plus belle et surtout la plus grande de la Martinique, et l’une des plus grandes de la Caraïbe.

Montagne Pelée
montagne pelée

Avec ses malheureux 1 397 m, la montagne Pelée au nord de l’île, point culminant de la Martinique, sait pourtant se faire craindre de la population. L’éruption de 1902 a laissé de terribles souvenirs dans la mémoire collective. Bien s’il semble être plongé dans un profond sommeil, le volcan de la montagne Pelée est toujours considéré comme actif.

Monaco

La petite enclave de Monaco fait toujours autant parler d’elle. Connue à travers le monde pour sa famille princière dont la vie intrigue tout particulièrement les tabloïds people, le rocher continue d’agir comme un aimant sur les visiteurs en mal de paillettes, de soleil, et de Méditerranée.

Monaco n’est pas faite pour les amateurs de grands espaces : son minuscule territoire est entièrement urbanisé et cherche à gagner sur la mer… mais on arrive tout de même à y organiser chaque année un Grand Prix de Formule 1 ! La Principauté est une destination très prisée des touristes qui apprécient particulièrement son climat méditerranéen et les multiples manifestations sportives et culturelles qui rythment l’année.

Le Rocher est un grand repère de la jet set, avec de nombreuses boutiques de mode, de grosses voitures rutilantes sur les parkings, des hôtels de luxe et grands palaces à renommée mondiale, des restaurants chics, le casino pour faire des folies, des clubs selects où l’on dépense sans compter… Autant dire que votre compte en banque risque d’être sérieusement sollicité durant un séjour à Monaco, une destination qui n’est pas faite pour les petits budgets !

Excursion monégasque

C’est pour cela que beaucoup choisissent de préparer l’excursion à Monaco pour la journée avant de repartir. Vu les dimensions réduites de la Principauté, il ne sera pas difficile d’en faire le tour dans ce court laps de temps, en s’intéressant au passage au Palais Princier, à la cathédrale, au musée Océanographique et aux jardins monégasques. La promenade le long du port ou du côté du Casino sont indispensables pour connaître ce qui rythme la vie de Monaco.

Guide : les quartiers de Monaco

Monaco est minuscule territoire entièrement urbanisé qui cherche à gagner sur la mer. Autant dire que vous en aurez vite fait le tour à pied, attention par contre ça grimpe. Monaco est divisé en dix quartiers :

-Monaco-Ville.
Egalement connu comme «le Rocher» est encore un village médiéval au cœur d’un site étonnamment pittoresque. Il est constitué presque entièrement de rues piétonnes et de vieilles demeures pleines de charme. Il y a plusieurs hôtels, des restaurants et des boutiques de souvenirs. Vous pouvez également visiter le Palais Princier, la Cathédrale, le Musée océanographique, l’hôtel de ville et les jardins de Saint-Martin.

-La Condamine.
La Condamine est le quartier commerçant de la principauté de Monaco, il est situé derrière le port de Monaco (port Hercule). Ce quartier est célèbre pour être le lieu de départ et d’arrivée du Grand Prix automobile de Monaco Les principales choses à voir ici sont le Port Hercule et l’église Sainte-Dévote du XVIIIe siècle.

-Monte-Carlo.
Monte-Carlo, le quartier le plus célèbre de Monaco, que l’on a d’ailleurs tendance à le confondre avec le pays entier. C’est dans cette zone que se trouvent le grand casino de Monte-Carlo et les hôtels les plus prestigieux de la capitale (Hôtel de Paris, Hôtel de l’Hermitage, Café de Paris, Résidence Park Palace, Résidence Mirabeau, Résidence Monte-Carlo Star).

-Fontvieille.
Situé à l’ouest de Monaco, Fontvieille est un quartier moderne et résidentiel qui fut pris sur la mer. Il accueille le nouveau port de plaisance de la Principauté de Monaco et l’exposition de la collection de voitures anciennes du Prince Rainier III de Monaco (Pour les amateurs, le port abrite des yacht extrêmement luxueux.) On y trouve également le Musée des Timbres et des Monnaies et le Musée Naval, ainsi qu’un jardin animalier et enfin le Chemin des Sculptures qui présente plusieurs œuvres d’artistes contemporains.

-La Rousse.
La Rousse/Saint-Roman est situé dans la partie est de la principauté de Monaco, c’est un quartier essentiellement résidentiel, bien que la Tour Odéon, un nouveau complexe d’affaires, y soit en construction.

-Larvotto.
Larvotto/Bas Moulins est situé dans la partie sud-est de de Monaco, le quartier est essentiellement résidentiel, il est par ailleurs le quartier le plus peuplé de la Principauté. Larvotto longe la frontière française et la commune de Roquebrune-Cap-Martin, près d’un tiers de sa superficie a été conquise par la construction de terres-pleins maritimes, lesquels ont permis la construction d’un vaste complexe hôtelier, du forum Grimaldi et du Jardin japonais. On y trouve la seule plage monégasque accessible au public.

-La Colle.
La Colle est une petite zone résidentielle situé dans le nord-ouest de Monaco, juste au nord de Fontvieille. Certains petits hôtels peuvent être trouvés ici.

-Les Révoires.
C’est le plus petit et le moins peuplé des quartiers de Monaco. Le Jardin exotique de Monaco s’y trouve.

-Moneghetti.
Moneghetti est un quartier calme et résidentiel, il possède néanmoins de nombreuses boutiques et magasins, ainsi que près de 50 petits hôtels. Le quartier est réputé pour ses pentes raides.

-Saint-Michel.
Saint Michel est un petit quartier résidentiel archi-peuplé, avec de grandes tours d’habitation. Il se trouve directement le long de la ville voisine française de Beausoleil, ainsi que les quartiers des monégasques deMonte Carlo, la Condamine et Moneghetti. 20 petits hôtels peuvent être trouvés ici, boutiques et restaurants ne manquent pas non plus.

Corse

La Corse est une île et une collectivité territoriale française, située en mer Méditerranée.

Quatrième île de Méditerranée par sa superficie, la Corse a fait partie durant près de quatre siècles de la République de Gênes avant de se déclarer indépendante le et d’adopter la première Constitution démocratique de l’histoire moderne (1755). Cédée par Gênes à la France le , elle est conquise militairement par le Royaume de France lors de la bataille de Ponte-Novo, le .

Divisée en deux départements (Corse-du-Sud et Haute-Corse), la Corse constitue une collectivité territoriale à statut particulier administrée par une Assemblée et un conseil exécutif.

La Corse est un petit rocher balancé dans un univers coupé en deux. En haut, le passé et ses souvenirs (vendetta, maquis), en bas, la mer.
Les dieux de la Méditerranée auraient pu s’y installer en villégiature. La Corse est aussi le berceau d’une communauté longtemps malmenée par l’Histoire. Un peuple qui a souffert des envahisseurs et de l’isolement.
Fille de la « mère » Méditerranée, la Corse a su tirer bénéfice de toutes les influences du Bassin. « Métisse » mentale et culturelle, la Corse ne renie aucunement les emprunts qu’elle a faits.
Dure et tragique, secrète et sauvage, la Corse ne sera jamais seulement une région de plus sur la carte de la France. Rien qui soit rationnel ici : ni le relief ni le climat, ni les passions ni les maisons, ni les Corses. Les plages y sont bien sûr paradisiaques, les criques ultra-secrètes et les montagnes abruptes, accidentées.
Cette île est un mélange de rocaille et de volupté, d’austérité et de parfums d’île lointaine. Accrochées à la montagne, isolées dans le maquis, les maisons de pierre et d’ardoise abritent autant de secrets de famille que de souvenirs de vendetta.
Le maquis : c’est la Corse profonde ! Celle des cochons sauvages et des vaches en liberté, des fontaines au bord des routes, des longs hivers où l’on fabrique, loin du tohu-bohu de l’été, la coppa, le figatellu et la farine de châtaigne.

A découvrir

Faire le tour du cap Corse. Découvrir les Agriate en suivant le sentier des Douaniers. Effectuer depuis Porto une excursion en bateau vers la merveilleuse réserve de Scandola. Admirer les paysages somptueux des calanches rouge orangé de Piana. Ne pas manquer le marché d’Ajaccio, riche de couleurs et d’odeurs. Explorer la ville haute de Bonifacio. Pour les randonneurs confirmés, traverser la Corse par le mythique GR 20.

Bastia
bastia
Le Vieux Port et la Citadelle dans un superbe site à flanc de montagne.

 

Bonifacio
bonifacio
L’une des plus belles villes de Corse, posée sur des falaises de calcaire.

 

Calvi
SONY DSC
La citadelle surplombant la baie bordée par une plage et une pinède.

 

Iles Lavezzi
lavezzi

Amas de blocs de granit, îlots sauvages à l’aspect énigmatique.